Le Progrès​

samedi 24 aout 2019 Réforme Cei/Saisine de l'UA par l'opposition : Que l'opposition arrête de comploter contre l'Etat de Côte d'Ivoire (Dah Sansan) Abidjan ? Le député ivoirien, Dah Sansan, issu du Parti au pouvoir, a appelé l'opposition de son pays à arrêter toutes ses manipulations et de comploter contre l'Etat , après que celle-ci a saisi l'Union Africaine (Ua) au sujet de la loi sur la réforme de Commission électorale indépendante (Cei) déjà adoptée par le Parlement et promulguée par le Président de la République, Alassane Ouattara, dans une interview avec Le Progrès.Honorable député, l'opposition a saisi l'Ua protestant con

Le Progrès​

lundi 25 mars 2019 Côte d'Ivoire : Ouattara a dit qu'il ne sera pas candidat devant moi au cours d'une réunion (Moutayé) Abidjan, L'ancien Ministre ivoirien des PME, Anzoumana Moutayé a réaffirmé être toujours Président du Mouvement des forces d'avenir (MFA) en raison de ce que la Cour d'appel d'Abidjan n'a pas encore rendu sa décision et s'est prononcé, par ailleurs, sur la question d'un éventuel 3ème mandat pour le Président de la République, ses rapports avec le Président Henri Konan Bédié du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci, opposition), la réforme de la Commission électorale indépendante (Cei), le

Le Progrès​

samedi 10 mars 2018 Groupe parlementaire RHDP : Je n'ai pas été contacté par qui que ce soit (Mabri) Abidjan ? Le Président de l'Union pour la Démocratie et pour la Paix en Côte d'Ivoire (UDPCI, proche du parti au pouvoir) a déclaré vendredi n'avoir été contacté par qui que ce soit après que son parti a été cité comme membre d'un nouveau groupe parlementaire. En ce qui me concerne, je n'ai pas été contacté, mais appelez le président du groupe parlementaire UDPCI , a répondu le Président de l'UDPCI, Albert Mabri Toikeusse, joint au téléphone, suite à la création du Groupe parlementai

Le Progrès​

jeudi 8 mars 2018 Sénatoriales 2018 : Le parti de Gbagbo se dit exclu d'office de cette élection Abidjan ? Le Front Populaire Ivoirien (FPI), parti de l'ancien Président Laurent incarcéré à La Haye, est exclu d'office des sénatoriales du 24 mars en raison du refus du Gouvernement de réformer la Commission électorale indépendante (CEI) et de la violation de la Constitution, a indiqué jeudi Agnès Monnet, Secrétaire générale du parti, à Le Progrès. Nous sommes exclus d'office de ces élections sénatoriales par le régime Ouattara , a indiqué Mme Monnet, dénonçant une violation de la




4 articles
www.225.ci - A propos - Plan du site - Questions / Réponses © 2019