Observateur Paalga

lundi 2 septembre 2019 Procès putsch manqué: Le verdict de quelques têtes d'affiche Après près de 18 mois de déroulement, le procès du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina a connu son épilogue le lundi 2 septembre 2019 à la salle des Banquets de Ouaga 2000. Les 83 accusés sont désormais fixés sur leur sort. Des têtes d'affiche comme les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolet, reconnus coupables, écopent respectivement de 20 ans et de 10 ans de prison ferme. Par contre d'autres, reconnus non coupables ont été acquittés. Il s'agit, entre autres, du colonel Omer Bati




1 articles
www.225.ci - A propos - Plan du site - Questions / Réponses © 2019