jeudi 24 septembre 2015 par Israpresse

Israël arrive en deuxième place en nombre d'investissements dans les start-ups, après la Silicon Valley, révèle une étude réalisée par le cabinet de conseil Deloitte, citée par le site d'informations économiques Globes.

Si les États-Unis sont sans conteste la première cible des investissements dans le domaine des nouvelles technologies, la nation start-up, comme on surnomme Israël, arrive juste après la Silicon Valley.

L'étude du cabinet Deloitte portait sur plus de 200 fonds de capital-risque et de capital-investissement gérant chacun des sommes dépassant les 50 millions de dollars. Les États-Unis sont côtés par les fonds d'investissement interrogés 4,17 sur une échelle de 1 à 5, tandis qu'Israël obtient la note de 3,9.

C'est la 4e année consécutive qu'Israël arrive en deuxième place derrière les États-Unis en ce qui concerne le niveau de confiance dont jouit le pays auprès des investisseurs étrangers, par rapport aux investissements partout ailleurs dans le monde. Non seulement le niveau de confiance accordé à Israël est plus élevé que dans n'importe quel autre pays examiné, en dehors des États-Unis, mais en outre, si l'on compare ce niveau de confiance avec les principaux marchés américains (Chicago, Boston, Los Angeles, New York et la Silicon Valley), Israël arrive toujours en 2e position, uniquement devancé par la Silicon Valley , indique Tal Chen, le partenaire de Deloitte en Israël. ... suite de l'article sur Autre presse

www.225.ci - A propos - Plan du site - Questions / Réponses © 2019