lundi 26 octobre 2015 par PEACE-CI

La Plateforme des organisations de la société civile pour des Élections Apaisées, Crédibles et
Équitables en Côte d'Ivoire (PEACE CI), a déployé 2 000 observateurs nationaux sur l'ensemble
du territoire.
D'une manière générale, plusieurs incidents et dysfonctionnements ont été constatés et signalés depuis ce matin. Il s'agit essentiellement des cas de graves retards dans l'ouverture des bureaux, de l'absence de certains membres de la CEI, de la substitution de certains membres absents de la CEI par des individus affiliés aux partis politiques, des dysfonctionnements des appareils biométriques, des refus d'accès de certains observateurs de PEACE-CI.
Tous ces incidents et dysfonctionnements ont fait l'objet de traitement par les différentes chambres de PEACE-CI.
A la suite des interventions de la chambre de décision de PEACE-CI, des améliorations et corrections ont été constatées. La totalité des bureaux de vote d'Abobo ont ouvert, la question des appareils biométriques a été réglée par la CEI étant donné que les électeurs avaient le choix de la voie traditionnelle, plusieurs observatrices/observateurs de PEACE-CI ayant fait l'objet de refoulement ont été finalement admis dans les BV.
La plate forme continue sa veille citoyenne. Elle fera une déclaration préliminaire le
lundi 26 octobre 2014 à 14 heures à l'hôtel TIAMA Plateau.

Fait à Abidjan, le 25 octobre 2015

P/PEACE CI
La porte parole
Madame DAO GABALA MARIAM

www.225.ci - A propos - Plan du site - Questions / Réponses © 2019