mardi 18 octobre 2016 par 3RD

Présenter les instances dirigeantes et s'imprégner des difficultés des radios des Régions et communes de Côte d'Ivoire. Mais également, les sensibiliser sur la couverture, avec professionnalisme, du Référendum devant aboutir au vote de la Constitution du 30 octobre prochain. Ce sont, entre autres, les raisons du périple effectué hier par Dénis Kah Zion, président du Réseau des radios des Régions et Communes de Côte d'Ivoire (3RC) et des membres de son bureau. De Koumassi (Radio N'gowa) à Yopougon (Radio Yopougon), en passant par Cocody (Cnews), les dirigeants du 3RC ont échangé avec, non seulement, les responsables communaux, principaux promoteurs et exploitants de ces radios de proximité, mais également, avec les techniciens, journalistes de presque toutes les radios du district d'Abidjan.
Au cours de la rencontre de clôture de cette visite, à la salle de mariages de la mairie de Yopougon, Denis Kah Zion, s'est voulu clair en engageant l'ensemble des acteurs des radios membres du 3RC à prendre une part active à l'importante échéance que constitue le prochain Référendum constitutionnel du 30 octobre. Selon lui, C'est un rendez-vous avec l'histoire que personne ne peut manquer ou se payer le luxe d'aborder avec légèreté, après les périodes tumultueuses que notre pays la Côte d'Ivoire a connues dans un passé récent et triste() Evoquant les enjeux de cette Constitution, Kah Zion a été sans ambages : Nous avons la lourde tâche d'accompagner harmonieusement le processus référendaire du 30 octobre au regard de nos conventions et cahiers des charges . En invitant ainsi les travailleurs de ces outils de communication à s'approprier cette échéance, M. Kah Zion mesure le rôle éminent qu'est le leur dans l'affermissement du tissu social. Il a surtout insisté sur le cahier de charges à elles soumis conformément aux recommandations de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) pour contribuer au climat de paix en cette période importante pour la Côte d'Ivoire. Surtout que ces radios, selon ses dires, sont interdites de produire, de programmer et de diffuser des émissions à caractère politique. Elles ne peuvent ni couvrir, ni rendre compte des activités relatives à la campagne électorale. En tant qu'instruments de communication plus proches des populations, il s'agira pour nos radios de les informer (en français et en langues locales) sur le contenu du projet de Constitution soumis à référendum, sur le processus électoral et la participation au vote, à travers les messages préenregistrés et prêts à être diffusés (Pad), conçus par les institutions chargées de l'organisation des élections .
Lors de la tournée, Dénis Kah Zion était accompagné de Touré Moyabi, 4ème adjoint au maire de la commune de Yopougon, Vice-président du réseau ; de Mme Delphine Noëlle Affoué (6ème adjointe au maire de Cocody, Vice présidente de 3RC) et de Charles Sanga, maire de Tafiré, par ailleurs Secrétaire général du 3RC. Quant aux représentants des radios des différentes communes du District d'Abidjan, ils ont trouvé l'occasion idoine pour exposer, entre autres, problèmes de moyens matériel et financier ; le cadre organique des emplois au sein des mairies qui ne revoit pas de poste de journaliste, l'adoption d'une convention collective propre à leur secteur etc.
A noter que le 3RC a été créé en 2014 et regroupe toutes les radios des régions, des communes et des districts. Présidé par Dénis Kah Zion, celui-ci, après son investiture et la présentation de son programme d'activités, en avril dernier, entreprend avec son bureau cette tournée qui, après le District d'Abidjan, les mènera à l'intérieur du pays dans les prochains jours.

www.225.ci - A propos - Plan du site - Questions / Réponses © 2019