mardi 30 août 2022 par AIP

Duékoué â? Le Comité de gestion local (CGL) du parc du Mont Péko a relevé des avancées notables dans la gestion de cette aire protégée située dans la région du Guémon (Ouest ivoirien), lors de la premià¨re session ordinaire au titre de l'année 2022, vendredi 26 aoàt 2022 à  la préfecture de Duékoué.

Le premier responsable de la Zone Ouest de l'Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR), colonel Moà¯se Zannou, ces avancées sont relatives au renforcement juridique et institutionnel de ce secteur et la délimitation pour l'instant de 108 km des 120 km de contour du parc. Il a rassuré les populations riveraines que des financements sont sollicités auprà¨s des partenaires au développement pour les aider à  se prendre davantage en charge et, surtout, pour préserver les acquis.

Le chargé d'études à  la direction Zone Ouest de l'OIPR, le lieutenant-colonel, Dawy Kassi Wah Assui, a passé en revue les réalisations faites au cours du premier semestre 2022. Il a noté l'ouverture et l'entretien manuels de 22,3 km de limites du parc, des séances de sensibilisation dans trois villages riverains du parc, l'interpellation de 29 personnes pour introduction frauduleuse et exploitation agricole dans le parc et la condamnation à  des peines d'emprisonnement ferme à  la section de tribunal de Guiglo et au tribunal de Man.

Au nombre des difficultés, le lieutenant-colonel Wah Assui a souligné l'efficacité d'exécution des tàches des agents telles les pannes récurrentes des véhicules de troupes et la vétusté du matériel technique.

La session ordinaire vise à  impliquer l'ensemble des parties prenantes à  la gestion du parc national du Mont Péko. La présente a donné l"occasion aux membres du CGL de porter leur réflexion sur plusieurs points dont les plus importants sont le bilan des activités au premier semestre 2022, les perspectives pour le deuxià¨me semestre 2022, et la présentation de l'analyse de données de surveillance du premier semestre.

Par Arrêté n° 25/R.G/PDKE/CAB du 18 avril 2013, le préfet de la région du Guémon, préfet du département de Duékoué a créé le Comité de gestion local (CGL) du Parc national du Mont Péko (PNMP), définissant sa composition, ses attributions et son fonctionnement. Il est constitué des autorités administratives et politiques locales et des différents partenaires (ONG, populations riveraines, etc.) intervenant dans la zone.

D"une superficie de 34.000 ha, ledit parc est situé dans la partie Ouest de la Câte d'Ivoire, plus précisément dans la région du Guémon. Il est à  cheval sur les départements de Bangolo et Duékoué. Ce massif a été érigé en parc national par décret 68-69 du 09 février 1968 en vue de protéger les sommets des Monts Kahoué (967m) et Péko (1002m) et de préserver la faune et la flore de cette région dans un but scientifique et éducatif.

dyn/ja/fmo

www.225.ci - A propos - Plan du site - Questions / Réponses © 2019